La France 16eme au classement européen de la digitalisation

13 Mar La France 16eme au classement européen de la digitalisation

La Commission Européenne vient de présenter son panorama annuel DESI pour Digital Economy and Society Index, qui est un outil résumant la performance des 28 états membres sur plusieurs domaines du digital, allant de la connectivité, les compétences en digital, la digitalisation des entreprises et des services publics.

L’index 2017 montre que la transformation digitale en Europe en général progresse mais que l’écart entre les top players et les pays subissant un retard est encore beaucoup trop grand.

En terme de classement, le Danemark, la Finlande, la Suède et les Pays Bas s’octroyent le podium, suivis du Luxembourg, de la Belgique et de l’Irelande. La Slovaquie et la Slovénie sont les états qui ont par ailleurs le mieux progressé depuis l’an passé. Malgré quelques améliorations, la Pologne , la Croatie, la Grèce et l’Italie conservent encore un retard dans leur développement digital comparés à la moyenne européenne.

La France, quant à elle, ne s’inscrit qu’au 16e rang du classement DESI 2017. Elle obtient de bons résultats en matière de compétences numériques (9e place) et d’e-administration (9e place).
En revanche, elle est en dessous de la moyenne de l’UE pour l’intégration des technologies numériques par les entreprises, la connectivité et l’utilisation d’Internet par les particuliers.

  • Connectivité: la France a assuré une couverture universelle en haut débit mais le niveau de connectivité atteint est inférieur à la moyenne européenne, notamment en raison de la faible couverture en haut débit rapide (NGA).
  • Capital humain: la France obtient de bons résultats en matière de compétences numériques, tant élémentaires
  • Utilisation d’Internet : un grand nombre d’internautes français utilisent les services de banque et d’achats en ligne. Cependant, ils tendent à utiliser moins de services de communication et de divertissement que les autres Européens.
  • Intégration des technologies numériques : les entreprises en France sont plutôt actives dans le domaine du commerce électronique mais le taux d’intégration des autres technologies numériques (facturation électronique, informatique en nuage, identification électronique) y est inférieur à la moyenne de l’UE.
  • Services publics numériques: la France est l’un des leaders européens en matière d’administration en ligne (utilisation et services proposés en ligne) et de données ouvertes. Cependant, les formulaires proposés en ligne par les services publics ne comportent pas assez de champs préremplis.

 

Plus d’infos sur l’index DESI sur le site de la Communauté Européenne et le classement 2017 de la France.