Adapter sa stratégie digitale d’après 10 ans d’étude sur la recherche sur mobile

05 Oct Adapter sa stratégie digitale d’après 10 ans d’étude sur la recherche sur mobile

Comment l’essor du mobile a changé la manière dont on sélectionne les résultats des moteurs de recherche ?

Voici les statistiques à prendre en compte lors de l’adaptation de votre stratégie digitale d’après une étude portant sur 10 ans d’analyse en eye-tracking.

A la conférence SMX East 2016 de début octobre 2016 aux Etats Unis furent présentés les résultats d’une étude (disponible après inscription) portant sur la manière dont les utilisateurs regardent depuis 2003 les résultats de recherche sur Google (SERP). Depuis 10 ans, les études révèlent des changements drastiques sur les choix de clic des internautes  – la manière dont nous choisissons sur quels résultats cliquer – .

On ne clique pas sur les résultats de recherche de la même manière sur mobile ou sur desktop

En effet, il est démontré que les recherches, en terme psychologique est une activité “sans conscience réfléchie” , car nos habitudes de recherche sont d’abord basées sur le type de matériel que nous utilisons et non sur la sémantique.

La manière de construire des habitudes est un bon point de départ. En effet, rechercher de l’information – comprendre surfer sur les moteurs de recherche – sur ordinateur / desktop ou grand écran change la manière dont vous consommez ou cliquer sur les résultats de ces moteurs. 

Si on fait un retour en 2003, Google devint le moteur de recherche dominant parce qu’il affichait des résultats beaucoup plus rapidement que ses concurrents. Cette rapidité a ainsi créé un comportement habituel incitant les utilisateurs à revenir sur Google parce qu’ils y trouvaient du contenu plus rapidement.
En 2005, il y avait un modèle de Triangle d’Or en terme de eye-tracking sur les SERP (Search Engine Results) de Google comme illustré ci-dessous. Mais en 2016, ce modèle a très largement évolué (voir ci-dessous également) à cause principalement du mobile.

 

Statistiques qui vont impacter votre stratégie de marketing digital

 

Recherche locale et cartographique

  • Il y a 47% de clics en plus sur la carte et les résultats locaux lorsqu’ils sont positionnés au dessus des résultats organiques.
  • Il y a 10% de clics sur les résultats locaux (proches géographiquement)

 

Notations

  • Les résultats de recherche comportant des appréciations (étoiles) capturent 24% de clics en plus que la moyenne.

Liens sponsorisés (annonces Adwords ou référencement payant)

  • Les premiers résultats sont cliqués en 0.36 secondes en moyenne.
  • Les résultats affichés en tête représentent 2% des clics sur mobile et 14,5% des clics sur desktop.

 

Liens organiques (ou référencement naturel)

  • Les premiers résultats de recherche correspondent à 33,2% des recherches
  • 5% des internautes regardent/lisent les premiers résultats
  • 57% des clics vont vers les 4 premiers résultats (hors annonces Adwords)
  • Les résultats au délà de la 4e position ne capturent que 7,4% des clics sur mobile et 16% sur ordinateur / desktop.

 

 

Voilà 10 bonne raisons (et statistiques) de continuer à investir de manière significative dans votre référencement naturel (sur votre site, et sur des liens entrants autres que ceux relatifs à votre présence sur réseaux sociaux) et complété par un mix structuré et cohérent entre référencement payant et référencement local (Maps, Google MyBusiness).

Tags: