6 tendances Marketing à éviter en 2017

21 Mar 6 tendances Marketing à éviter en 2017

Avec un terrain de jeu qui change particulièrement rapidement et fréquemment, comment savoir quelles sont les tactiques marketing qui marchent le mieux pour votre activité et qui permettent de délivrer les résultats attendus de votre stratégie digitale ?

Les différentes plateformes et stratégies marketing qui les alimentent étant en constante évolution, votre capacité à être agile et à s’adapter aux contraintes de fluidité du marketing est essentielle à votre survie digitale.

Depuis le début de l’année, vous avez surement lu des dizaines d’articles sur les dernières tendances et bonnes pratiques du marketing mais nous allons dans cet article nous concentrer ce sur quoi vous ne devriez pas vous attarder. Bien qu’il n’y ait pas de recette magique sur les tactiques les plus efficaces concernant votre activité, il reste qu’il y a un certain nombre de choses à rayer de votre plan marketing ou de votre to-do list marketing. Faites vous accompagner par votre conseil marketing pour vous assurer que vous êtes bien focalisés sur les bonnes priorités.

1. Se focaliser sur les clics

 

Evidemment, avoir un bon taux de clics est important, mais l’important ce sont les conversions i.e. l’étape d’après du clic pour rentrer sur votre site. C’est particulièrement important pour les sociétés qui s’appuyent sur la publicité en ligne car votre budget doit être dépensé avec précaution. Votre priorité doit être sur l’action que suit votre audience (d’où l’importance d’avoir à chaque étape un bouton d’action ou “Call to Action” en anglais), telle l’entrée sur un formulaire de contact qualifiant, un contenu supplémentaire ou….un achat bien sûr.

Au lieu d’optimiser l’objectif de générer du clic entrant, prenez un peu de recul et réfléchissez à une approche qui favorise la conversion. Ré-évaluez vos pratiques (comme un design claudiquant, des contenus à faible valeur ajoutée pour votre lectorat ou des messages non percutants dans votre approche) et demandez à votre conseil en marketing digital d’optimiser votre stratégie de conversion alignée sur votre audience cible et leurs besoins. Gardez à l’esprit de ne perdre ni temps ni de ressources pour poursuivre cet objectif.

 

2. Quantité vs. Qualité

 
Faites en sorte que votre contenu – vos pages, vos offres, les articles de votre section blog, vos emailings, vos échanges sur les réseaux sociaux etc. – ait de la vraie valeur. Avoir beaucoup de contenu de moindre qualité ne sert pas à grand chose. Produire ou faire de la curation de contenu de qualité fait partie désormais des fondations d’un marketing digital qui réussit. N’ennuyez pas vos visiteurs en créant du contenu juste verbeux. Focalisez vous à la place sur la qualité et les interactions organiques suivront.

Google place désormais, au travers de ses mises à jour, l’expérience utilisateur au centre de tout. Et c’est ce que vous devriez faire également. Du contenu de qualité conduit à améliorer votre référencement. Réfléchissez y, en interne avec votre équipe et/ou avec vos conseils marketing. La leçon à retenir ici est : moins apporte plus (si c’est mieux).

3. Négliger le mobile

 
Adapter votre contenu et votre site pour celles et ceux qui vous découvriront depuis leur terminal mobile. Vous ratez de graves opportunités si vous ne le faites pas. Pour survivre en 2017, assurez vous que votre site est mobile compatible. Certes votre agence de communication vous a promis la main sur le coeur que votre site était “responsive”. Mais est-il véritablement optimisé pour ces types de terminaux (smartphones et tablettes) ?

4. Négliger son référencement

 
Une grande majorité de sociétés sous traitent leur référencement car seules les sociétés importantes peuvent se permettre budgétairement d’internaliser ces compétences (NDLR, c’est d’ailleurs une erreur !).

Cette sous-traitance, négociée généralement à bas coûts, livre mensuellement un rapport que les responsables marketing regardent souvent de loin, par manque de temps, par ignorance et/ou malheureusement par désintérêt.

C’est exactement l’inverse qu’il faudrait faire. 1. Pour s’assurer que votre stratégie marketing est a. la bonne b. efficace et c. délivre ce qu’elle est supposée délivrer : des prospects.

Seules des compétences de conseil marketing à plus forte valeur ajoutée i.e. maitrisant non seulement les techniques du référencement mais également focalisées sur les taux de conversion et l’optimisation du parcours client, sont celles à désormais considérer si vous souhaitez générez des résultats. C’est notre ADN chez Iméo.

5. Ne pas considérer une approche multi-canal

 
Trop nombreuses sont les sociétés qui encore aujourd’hui considèrent qu’une approche multi-canale ne les concerne pas, prenant pour hypothèse que cela ne concerne que le marché du commerce qui cherche à relier les parcours en ligne (via leur site ou leur appli mobile) avc les visites en magasin ou comment leurs clients commencent leur expérience d’achat via un canal et continuent sur un autre.

En prenant cette dernière définition, appliquez le à vos processus B2B en considérant le canal digital comme votre site Web et l’autre….comme la visite ou l’échange téléphonique avec vos commerciaux. Digital, physique, prises de connaissances en ligne et échanges soit téléphoniques soit en face à face avec votre commerciale. Cela vous rappelle quelquechose ?

Avoir une approche multi-canal, c’est regarder l’expérience d’achat au travers des yeux de votre client, en orchestrant ce parcours de manière simple, fluide, intégrée et cohérente.
Orienter sa stratégie marketing autour de ses client et de leur expérience d’achat est la stratégie la plus créatrice de valeur, tant pour eux que pour vous.

 

6. Ne comptez que sur la publicité pour assurer sa croissance

 
Ne s’appuyer seulement que sur les publicités (Adwords, Facebook Ads, Linkedin Ads) pour assurer de bons résultats sur le digital est risqué. Pourant, chez Iméo nous en croisons ..un paquet, et pas seulement dans le e-commerce mais aussi beaucoup dans des schémas dits B2B. Le déploiement exponentiel des solutions de blocage de publicité (ad-blockers en anglais) en sont une illustration.

Ceci nous ramène ainsi à l’importance du contenu. Des contenus origiaux, ciblés et créatifs consituent un outil puissant pour faire croître sa visibilité digitale et générer des prospects. Rien ne sera plus efficace pour votre référencenement que des contenus de qualité. Demandez à vos conseils marketing comment vous pouvez ajuster vos investissements en publicités payantes et ainsi profiter d’une diversification de sources de trafic..et de revenus.

 

Que faire maintenant ? Ces 6 stratégies marketing à éviter doivent vous guider à vous focaliser cette année sur les bonnes priorités à mettre en oeuvre. Avec une stratégie de contenu long terme et moins couteuse, un meilleur référencement et des relais sociaux, vous constaterez dans le temps une meilleure qualité et un retour sur investissement plus important. Appuyez vous sur des conseils marketing compétents en la matière pour propulser vos efforts.