5 erreurs de référencement SEO que les entreprises font encore en 2018

référencement SEO

11 Sep 5 erreurs de référencement SEO que les entreprises font encore en 2018

Avec l’avènement accéléré du digital, le marketing a , surtout depuis 3 ans, pris un tout nouveau tournant. De nos jours, il est évident de prouver que les entreprises qui investissent plus rapidement dans le marketing digital ont plus de succès que celles qui ne l’ont pas fait.

Tout ce qui se trouvait auparavant sur les brochures, flyers, présentations powerpoint etc. s’est maintenant déplacé vers Internet et les réseaux sociaux.

Si vous voulez faire de votre entreprise une entité internationale, vous ne pouvez plus compter uniquement sur vos dépliants déposés dans les salons internationaux ou les stands de la BPI / CCI à l’étranger.

 

En effet, il est désormais incontournable d’investir dans le marketing digital pour accroître votre visibilité et votre capacité de prospection avec un commercial – Internet – qui travaille en 24/7 pour votre entreprise.

 

La première marche de la pyramide du succès digital à l’international consiste à investir intelligemment dans le référencement / SEO. Chaque mise à jour de Google , dont la dernière date de juillet 2018, vous permet, si abordée finement – avec rigueur et cohérence –  d’améliorer votre positionnement digital.

 

Rater le train de ces mises à jour, c’est nécessairement faire rétrograder votre potentiel d’être découvert par vos potentiels clients.

Si vous êtes à la tête d’une entreprise en recherche d’efficacité en terme de référencement ou en phase d’interrogation sur comment accroître votre SEO à l’international, voici une première liste de 5 erreurs à ne pas commettre.

 

1. Ignorer les utilisateurs mobiles

 

Depuis quelques mois, il est désormais acquis que les recherches depuis un terminal mobile ont dépassé celles effectuées à partir d’un navigateur PC.

Ignorer les utilisateurs sur mobile dans la révision de votre stratégie de référencement, c’est se tirer une balle dans le pied et à coup sûr rater de potentielles affaires.

 

Une croyance répandue établit que seule l’optimisation de la vitesse de chargement des pages suffit pour cibler les utilisateurs mobiles. Mais cela ne suffit pas. Aussi, veillez à prendre en compte les aspects suivants :

  • Décliner vos pages actuelles en pages courtes (pour une utilisation mobile) et accrocheuses
  • Planifiez des en-têtes et des balises Meta séparés (non centrés sur les mots-clés) pour cibler les utilisateurs mobiles.
  • Utilisez sur la version mobile de votre site des formulaires courts.
  • Evitez les publicités dans vos contenus.

 

2. Ne pas maîtriser ses mots-clés

 

Connaître les mots-clés liés à votre entreprise est une chose ; les maîtriser en est une autre.

Si vous êtes particulièrement à l’aise dans la recherche de mots-clés, vous devez avoir déjà identifié les mots-clés qui :

  • faovrisent la qualification de prospects ou les ventes,
  • et ceux qui contribuent à la notoriété de (la marque) de votre entreprise.

 

Ne mélangez pas les deux et faites une liste séparée ! Utilisez des outils comme Google Trends, Ubersuggest, Google Keywords Planner ou SEMRush (qu’Imeo maitrise) pour vous aider dans votre affinage de mots clés.

 

 

3. Se focaliser sur la quantité de liens

 

Il fut un temps où la quantité de liens à construire était plus importante que la qualité. De là, est venue la genèse et la fortune de Google. Plus vous aviez de liens pointant sur votre site, meilleur était votre visibilité sur son moteur de recherche.

 

Retour au présent. Google réprime sévèrement depuis plus d’un an les liens de mauvaise qualité et autres spams qui tentent d’envoyer des mirages et de manipuler le classement de Google de plusieurs façons.

 

Désormais, la clé du succès dans votre recherche de liens entrants est de générer des liens naturels de qualité. Concentrez-vous sur l’acquisition de liens en partageant un contenu de bonne qualité et engageant : blogs d’invités, infographies, vidéos explicatives etc. sont des moyens simples et efficaces pour collectionner des backlinks naturels.

 

4. Ne pas structurer correctement votre site Internet

 

Vous est-il déjà arrivé de regarder un bon film, avec des grands acteurs, des dialogues et des scènes de qualité ; cependant, avec la conviction que le scénario aurait largement pu être amélioré ? C’est la même chose avec votre site Web.

 

La structure de votre site Web est extrêmement importante pour votre référencement. La structure de votre site devrait être extrêmement lisse pour que les robots des moteurs de recherche puisse se déplacer facilement d’une page à tous les niveaux de profondeur de votre site. Voici quelques moyens simples et efficaces d’y arriver :

 

  • Simplifier la structure de l’URL de votre site
  • Utilisation de “chemins de fer”Tisser des liens internes dans les différents contenus et les pages du site
  • Avoir des sitemaps XML à jour
  • Utiliser des tags et meta données à travers tout votre site

 

5. Ne pas accélérer sa présence sur les réseaux sociaux

Si vous êtes un.e. dirigeant.e qui pense que les réseaux sociaux ne sont pas faits pour votre entreprise , alors vous devez changer de posture. Vite !

 

Aujourd’hui, les médias sociaux sont soit les leviers, soit les boulets de votre entreprise. Ils ont la capacité :

  • d’élever vos activités vers de nouveaux sommets et d’étendre votre couverture internationale en quelques mois
  • ou de faire reculer encore plus votre visibilité digitale. A vous de choisir !

Partagez vos actualités sur les réseaux sociaux. Aussi, soyez créatifs, dans le fond comme dans le ton utilisé, dans le type de contenu que vous publiez.

 

Conseil : focalisez vous sur les besoins et problèmes de vos clients acheteurs de vos services, et les tendances de votre secteur d’activité, plus que systématiquement vos dernières relations presse.