3 indicateurs à suivre en Inbound Marketing et comment les optimiser

06 Mar 3 indicateurs à suivre en Inbound Marketing et comment les optimiser

Que cela soit pour améliorer son référencement ou améliorer les conversions sur ses landing pages, les résultats d’un vrai programme de marketing inbound doit être un engagement plus proche avec vos clients, plus de trafic et plus de prospects qualifiés.

Il y a de nombreuses manières d’optimiser vos actions marketing, tellement nombreuses que vous restez souvent dubitatifs sur le “où commencer ?”. Grâce à ces trois indicateurs, vous allez pouvoir commencer à savoir si votre stratégie marketing est alignée sur vos objectifs commerciaux.

1) Taux de clics organiques

L’indicateur qui mesure le nombre de personnes qui cliquent sur votre lien après l’avoir découvert par une requête sur un moteur de recherche s’appelle le taux de clics organiques. C’est un indicateur visible depuis la Search Console de Google.

Vos pages ou articles de blog avec un fort taux de clics organiques (CTR) sont mis plus (haut) en avant dans les résultats des moteurs de recherche (SERPs). Ainsi, en améliorant cet indicateur, vous améliorez le référencement d’une page, ainsi que les votre positionnement sur vos mots clés.

Pour l’améliorer, vous devez vous assurer que votre page ou votre contenu est en phase avec l’intention de recherche de vos visiteurs. Dans la plupart des cas, il y a surement un gap entre le trafic souhaité et le trafic reçu. Posez vous la question : “Comment inciter les utilisateurs à cliquer sur mon lien en fonction de ce qu’ils recherchent ?”.

Pour optimiser votre CTR, commencez par améliorer la qualité et la “véracité” de votre titre de page et de sa méta description (i.e. ce que les utilisateurs voient en interrogeant un moteur de recherche) en alignant les termes recherchés (faites de la recherche de mots clés) avec le contenu de vos méta descriptions, qui doivent inclure :

  • Une proposition de valeur
  • Un call-to-action relayant la valeur que les visiteurs vont recevoir après leur clic
  • Une tournure de langage orientée vers l’action

 

2) Le taux de rebond

 

Le marketing inbound aide à réduire le taux de rebond sur votre site. Même si une de vos pages ou un de vos contenus a un fort référencement, un taux de rebond important sur votre site va le faire dégringoler. Avec l’escort du web sémantique dans les dernières versions des moteurs de recherche, ces derniers veulent s’assurer que vos visiteurs lisent votre contenu. Un fort taux de rebond indique que votre page ne correspond pas aux attentes de ces derniers si bien quels ont quitté rapidement votre site.

Vous devriez suivre ce taux via Google Analytics. Si d’aventure il est assez haut, réfléchissez en vous mettant à la place de la personne face à la barre de recherche Google.

Essayez cet exercice recommandé par les concepteurs de l’outil Moz : si votre taux de rebond est haut, faites un sondage auprès de vos équipes (et clients…) sur le type de questions sur lesquelles s’interrogent vos visiteurs lorsqu’ils tapent un mot clé.
Imaginez que vous en trouviez un. Posez vous ensuite la question : “Quelle est la réponse que j’attendrais de lire ou de découvrir ?”.

Nous vous suggérons également de faire cet exercice avec vos clients fidèles, qui auront peut être une idée plus fine de la manière dont vos prospects pensent, ayant eux-mêmes fait le chemin pour venir jusqu’à vous. Si votre page/article ne couvre pas les thèmes livrés par ces deux sondages interne et externe, c’est peut-être la raison pour laquelle vos visiteurs quittent votre site. Aussi, vous devriez ajuster en fonction le contenu de votre page.

3) Taux de conversion des landing pages

 

Le taux de conversion de vos landing pages représente le pourcentage de personnes qui remplissent le formulaire. Vous pourrez trouver cet indicateur facilement en utilisant soit des plateformes et outils comme Hubspot.

Un fort taux de conversion vous apportera non seulement plus de prospects qualifiés, mais également un meilleur référencement car les moteurs de recherche verront que vos visiteurs sont intéressés par votre contenu.

Démarquez vous de votre concurrence en offrant plus de valeur que leurs offres. Par exemple, une consultation gratuite sans clairement afficher la valeur que vos prospects vont en retirer est un exemple parmi tant d’autres.

Les meilleures landing pages présentent des offres très claires. Mettez vous à la place d’un (potentiel) client, and imaginez les raisons pour lesquelles il/elle serait enclin à remplir votre formulaire. Puis, assurez vous que vous leur délivrez quelque chose (un contenu) de valeur et de qualité.

L’optimisation est une composante essentielle de tout programme de marketing inbound. Si une de vos pages ne draine pas de trafic, ou est mal positionnée sur les mots clés choisis, alors vous avez l’opportunité d’analyser vos indicateurs et d’effectuer les changements nécessaires. Orientez votre regard et vos actions sur l’amélioration continue.

Notre conseil du jour :

Analysez objectivement vos indicateurs marketing en commençant par une ou deux pages de votre site. Si votre taux de clic CTR est inférieur à 9%, votre taux de rebond est au dessus de 55% ou votre landing page convertit à moins de 2,35%, vous avez devant vous un boulevard pour améliorer les choses.

Notez les valeurs initiales de ces indicateurs, faites des changements incrémentaux et suivez vos progrès. Avec un effort soutenu et une réflexion objective, vous saurez retourner la situation.